28 janvier 2006

Avril

snapshot_2fe68377_afe6b046

On a mis du temps mais finalement Prudence et moi on a trouvé la maison qu'il nous fallait. Mais si elle nous convenait, on a du faire quelques travaux parce que c'était un peu petit. Heureusement, les anciens locataires ont laissé des meubles et on a pu les revendre à bon prix. On a quand même réussi à récupérer l'argent qu'on avait du donner pour la caution. On avait donc en tout 12 000§ pour les travaux et pour l'achat des meubles. A la fin, il nous restait 2800§ mais on était contentes du résultat. On avait pu se procurer tout ce qui était essentiel c'est à dire un ordinateur, une table d'échec, un chevalet, une machine pour le sport, une bibliothèque et bien sûr, une télé. Prudence n'était pas prête à rater son émission culinaire préférée. Je ne comprends pas ce qui peut la captiver là-dedans.
On a aussi appelé l'organisme qui gère les associations du campus pour s'enregistrer et pour la somme de 20§, on a eu le droit à une magnifique lettre. On en a de la chance.

snapshot_2fe68377_6fe6a2f7

Pour rassurer Maman, on l'a invitée dès qu'on a été parfaitement installées. Mais je pense aussi qu'on l'a fait parce qu'elle nous manquait un peu et que l'ambiance de la maison était meilleure que chez nous. J'espère que ça va s'arranger avec le temps, quand l'association sera la plus réputée du campus. Et on va travailler dur pour ça. Maman avait bien réussi à se faire une quinzaine d'amis à l'université, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas faire pareil voir mieux.
Quand elle est venue, elle nous a parlé d'une société secrète formée sur le campus il y a très longtemps et à laquelle on se devait d'appartenir. Elle nous a expliquées comment on pouvait y entrer et je crois qu'il n'y a rien de plus facile. Pas la peine de nous le répéter deux fois !  A nous le manoir de cette société !   

snapshot_2fe68377_4fe6837e

Maman nous avait prévenu que les jeunes sur le campus n'ont aucune gêne et rentrent comme ils veulent où ils veulent mais on ne s'attendait pas à ce qu'ils débarquent aussi vite. On a eu le droit à la mascotte de l'université en premier. On l'a trouvée sur le canapé quand on est rentré de cours. J'étais pourtant sûr d'avoir verrouillé en partant. Comment diable a-t-il pu entrer ? Mais ce n'est pas trop grave car il était très gentil et il nous a même proposées des cours de soutien si on en avait besoin. Il parce que c'était un homme. Je n'ai pas vérifié, on est pas encore intime au point où je peux lui demander de se déshabiller et s’il prétend être un homme, je le crois.

snapshot_2fe68377_afe691c5

Ensuite on a eu le droit à une mascotte beaucoup moins sympa. La même que celle contre laquelle ma mère se battait sans arrêt. On la jeté dehors vite fait bien fait. Quand je vais raconter ça à maman elle ne va pas en croire ses oreilles. Cette fille est là depuis au moins une dizaine d'années !  Mais quel genre de personnes peut rater à ce point ses études ? C'est carrément impossible !  Ou alors elle est tellement occupée à perpétuer des actes peu avouables qu'elle en néglige son travail. Elle me désole, si elle faisait la manche dans la rue je lui laisserais bien une petite pièce. Du moment qu'elle ne fait pas la manche devant la maison ou dans la maison, ça me vient très bien.
En plus elle a sorti pleins de trucs et elle a rien rangé. On voit qu'elle se moque bien de nous. Elle verra quand notre association sera au sommet.

Marina


snapshot_8fd14620_efe7f1ea

Romain c'est trouvé une nouvelle passion. L'écriture. Il dit qu'il ne vit plus que pour ça. C'est gentil pour moi. Et pour les enfants aussi. Depuis que Avril et Prudence sont parties, plus moyen d'accéder à l'ordinateur pas sa faute. C'est peut être un traumatisme du à la séparation. Ca s'est déjà vu !  Et il était si proche d'elles. Par contre, ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi il ne prend pas le téléphone pour leur parler si je ne me trompe pas. Il peut même aller leur rendre visite. J'y suis allée moi. Bon, elles m'avaient invitée mais je ne pense pas qu'elles le mettent à la porte s’il arrive à l'improviste.

snapshot_8fd14620_4fe81faa

En tout cas, Eloïse, elle, ne se fait pas prier pour téléphoner à ses sœurs. J'imagine déjà la facture que je vais recevoir. On pourrait même croire qu'elle dort près du téléphone. Je vous jure qu'elle est tout le temps le téléphone collé à l'oreille. Heureusement qu'elle va quand même au lycée. Je ne me vois pas écrire un mot d'excuse du genre "Absence pour cause d'appel téléphonique" parce qu'elle a décidé de ne pas se rendre en cours.
Vous voyez la situation à la maison ? Ordinateur occupé, téléphone occupé... Enfin, du moment qu'ils ne monopolisent pas mon chevalet de peinture, je ne dis trop rien. L'informatique n'est pas mon fort et j'ai mon portable si je veux téléphoner.

snapshot_8fd14620_8fe7fa11

Et puis, je me suis trouvée une nouvelle passion : le "breakdance". J'adore ça. J'ai voulu faire une démonstration à Romain lors d'une apparition surprise de Romain dans la cuisine. Et oui, même un grand écrivain doit manger sinon, il meurt. Et comme Romain ne veut pas finir de cette façon, il passe de temps en temps dans la cuisine pour dévaliser le frigo.
Enfin, je crois qu'il a plus eu peur qu'autre chose. Il m'a sans doute pris pour une folle. Il est vrai que je ne l'ai pas prévenu de ce que j'allais faire. C'était plutôt du genre :
"Hé !  Mon amour !  Regarde un peu ça !"
Je ferais plus attention la prochaine fois. Et si j'ai le loisir de lui parler, je lui expliquerais. En attendant, il est retourné tout de suite à son best-seller.



snapshot_8fd14620_6fe80246

Je change vite d'avis, je sais, mais le "breakdance" ne m'amuse plus autant. J'avoue que ma voisine y est pour quelque chose. Figurez-vous que quand je me suis rendue à mon cours elle était là. Elle fait ça juste pour m'embêter. J'en suis sûre. Du coup, j'ai décidé de réaliser un vieux projet. Me mettre à la méditation. C'est beaucoup moins dangereux et on se sent si reposé après une bonne séance. Et pas de frais supplémentaires puisqu'on peut se débrouiller tout seul. J'espère aussi réussir à léviter, comme Romain. Ca doit être une sensation extraordinaire. Mais pour l'instant, je n'arrive à rien. J'ai beau essayer, me concentrer de toutes mes forces, je n'arrive à rien. Mais tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, comme on dit.

Avril


snapshot_cfe67430_2fe67436

On dirait que Prudence a bien écouté les conseils de maman. Qui a-t-elle invité à la maison ? Son prof de philosophie. Tiens, ça me fait penser que je ne vous ai pas dit quelle spécialité on a choisit. Contrairement à certains, on n'a pas mis dix ans avant de choisir. Moi, je me suis tout de suite inscrite en théâtre. Pourquoi ? Parce que j'adore le contact du public. Je me souviendrais toujours de ma première pièce. C'était au primaire. Elle avait fait un triomphe auprès des mamans. Prudence a plutôt choisi une spécialité qui exige plus de réflexion. Elle a pris philo. Franchement, je ne capte rien à ce qu'elle étudie mais chut, il ne faut pas luis dire.
Donc j'étais en train de vous expliquer qu'elle avait invité son prof. Et ça a l'air de bien marcher. Même un peu trop. J'ai surpris des regards supects...

snapshot_2fe68377_afe6a92e

Je le savais. Il s'est créé plus qu'une simple amitié avec ce prof. Il fallait s'en douter. Prudence avec sa vie sentimentale d'ado déçue, c'était quasi certain qu'elle allait nous faire ce coup. Franchement, comment on peut tomber amoureux d'un gars aussi mal habillé. Enfin l'amour a ses raisons que la raison ne connaît pas. Mais quand même !  Elle pourrait se trouver mieux. Elle est super belle comme fille. Et ne croyez pas que je dis ça parce que c'est ma sœur jumelle. D'un autre côté, c'est vrai que je ne vais pas vous dire qu'elle est super moche sinon ça voudrait dire que j'ai peu d'estime pour moi-même. Mais revenons en à nos moutons !  Il faut vraiment qu'elle soit désespérée pour sortir avec un prof (pardon maman !). Mais je le dis tout de suite, je ne veux pas de lui comme beau-frère !

snapshot_cfe67430_8fe6789e

Mais je prends quand même des précautions. Si Prudence est capable de tomber amoureuse d'un prof peut être que ça peut aussi m'arriver. C'est peut être dans les gênes. Après tout, Maman aussi avait succombé à un de ces profs. Je me demande s’il est encore au campus. Je suis curieuse de voir à quoi il ressemble.
Mais pour éloigner tout risque, j'ai décidé de devenir plutôt ami avec une prof. Pour une fois qu'on ne nous inflige pas une de ces vieilles mégères qui sont tout juste bonnes à vous crier dessus.
Elle s'appelle Florence. Je la trouve très jolie. Je me demande si je ne vais pas la présenter à Jesse quand il arrivera...

snapshot_2fe68377_cfe962b3

Mais Prudence ne fait pas que flirter avec son prof. Elle s'est aussi lancée dans la conquête de la société secrète. Pour réussir son coup, elle a demandé à maman de lui donner des noms vers lesquelles se tourner.
Et bien je vous présente Andrée Carlier. La fille de la Andrée Carlier que maman connaissait. Elle ne s'est pas trop creusée la tête la mère.
En tout cas, en voilà une qui ne doute pas de sa réussite aux examens. Elle se ballade partout avec sa tenue de diplômée. Sûrement celle de Andrée senior.

snapshot_2fe68377_afe964db

Et finalement, ses efforts ont payé. Je suis un peu jalouse que ce soit elle qui soit rentrée en premier dans la société secrète mais elle a eu plus de chance que moi, c'est tout.
Quand elle s'est faite enlever, je n'ai même pas remarqué. J'ai un peu honte mais j'étais en grande conversation avec Eloïse qui nous appelle vraiment à chaque fois qu'elle a du temps libre. Je ne veux pas le vexer mais dès fois, j'en ai vraiment marre. C'est peut être à cause de ça que Prudence m'a devancée.
Résultat, je n'ai vu que trop tard cette petite blonde faire entrer ma sœur dans sa luxueuse limousine.

snapshot_0000000b_cfe97dae1

Et quand elle est revenue, elle m'en a raconté des trucs. Les machines à faux-simflouz, les gadgets... Et surtout des photos de maman quand elle était à l'université. Elle m'a dit quelle était magnifique. Il faut absolument que je rentre dans cette société pour les voir. Et puis elle m'a parlé d'un truc encore plus génial. Ils l'ont initié au piratage des notes !  Comme ça, plus besoin de travailler pendant des heures alors qu'il y a tant de choses à faire sur ce campus. Et puis, il faut que notre association progresse au niveau social !  Pour l'instant, elle est classée niveau cinq mais elle ne compte que deux membres : Prudence et moi. On n'a pas encore trouvé les bonnes personnes.
En tout cas, Prudence a testé le piratage et ça marche !  Elle a maintenant la moyenne alors qu'elle n'a pratiquement pas travaillé !

snapshot_2fe68377_2fe693d6

Et puis si on veut faire progresser notre association, c'est aussi parce qu'on a certains avantages. Par exemple, pour l'instant, on a des pizzas gratuites à volonté. Mais je ne sais pas si c'est un bien ou un mal. On a des pizzas partout dans la maison et on ne mange plus que ça. Mais on fait quand même attention à notre ligne.
Mais ce n'est certainement pas l'avis des entraîneurs personnels du campus. Ils débarquent comme ça sans prévenir et nous forcent à faire de l'exercice. Alors moi pour les embêter, j'attrape une part de pizza dès leur arrivée et je la mange devant eux. Et ça marche !  Ils s'énervent comme c'est pas permis et finissent par s'en aller. Je crois même qu'ils en ont assez de nous parce que ça fait un petit moment qu'on ne les a pas vus.

snapshot_2fe68377_2feaf210

Et s’il n'y avait qu'eux pour venir briser la tranquillité de notre foyer. Il y a aussi cette maudite mascotte. Prudence en a fait les frais. Je crois savoir que Maman avait trouvé un truc pour l'éloigner mais elle ne veux pas me dire son secret. Elle veut qu'on se débrouille seules. Je sais. Je vais me trouver un copain bien barraqué qui va lui faire voir ce que c'est de se moquer de nous. Non, je ne suis pas comme ça. Je préfère me débrouiller toute seule. Enfin, quand je dis toute seule, je parle aussi de Prudence. Mais comme on est presque tout le temps ensemble, c'est comme si on était une seule et même personne.
Attention à toi la vache !  On arrive et notre vengeance sera terrible !

snapshot_2fe68377_2febb1521

Heureusement, toutes les mascottes ne sont pas comme elle. Par exemple, les mascottes du campus sont adorables. D'ailleurs je vous avoue qu'elles ne me laissent pas indifférentes. Et je suis aussi très curieuse de voir ce qui se cache sous leur costume.
C'est pourquoi j'ai tenté une approche. Enfin tenté, c'est déjà de l'époque révolue. On a bien avancé dans notre relation. Je me demande si on va allait plus loin. Seul l'avenir nous le dira. Quand je pense à maman qui croit que je vais attendre mon prince charmant pour avoir une relation, disons, sérieuse, je rigole bien.

Marina


snapshot_8fd14620_8fe828f8

Et voilà. L'heure du départ de Jesse a sonné. Il part à l'université avec un an d'avance. Ils nous ont dits qu'il savait tout ce qu'il y avait à savoir au lycée et que par conséquent il allait pouvoir s'inscrire là bas. Adam n'arrête pas de le questionner. Je crois qu'il n'a pas très envie que son grand frère s'en aille. Mais c'est comme ça. Quand je pense que dans quelques jours ont va se retrouver à seulement quatre dans notre grande maison. On a réussi à recycler la chambre des jumelles en salle de musique mais on ne va pas changer toutes les pièces de la maison. Et puis il se pourrait qu'elles servent encore d'ici quelques années.

snapshot_8fd14620_efe83063

C'est triste de voir ses enfants prendre leur envol. Triste parce qu'ils partent loin de moi. Et en plus, Jesse nous a annoncé qu'il part seulement le jour même de son départ. C'est peut être les résultats de ses sœurs aux examens de fin de premières années. 20/20 de moyenne et les encouragements du doyen. Je suis si fière des mes petites filles. Elles prennent le même chemin que leur mère. Espérons qu'elles vont continuer dans cette voie.
Du côté de leur frère, je n'ai pas à me faire de soucis. Je sais qu'il va travailler dur pour avoir son diplôme. Et puis il va normalement rentrer dans l'association des jumelles donc pas de problèmes au niveau de la tranquillité.

snapshot_8fd14620_4fed1450

Je me console comme je peux depuis son départ. La maison est vraiment calme maintenant. Entre Adam qui est soit chez Mélanie soit à la maison avec Mélanie (ils ne se lâchent plus ces deux là !), Eloïse qui essaye d'égaler sa grande sœur pour les bourses et Romain qui essaye de terminer son roman, je me sens bien seule. Alors je m'occupe comme je peux. Ca m'a même permis de voir que la plante vache pouvait aussi être un tendre animal de compagnie. En fait elle est incomprise cette pauvre plante. Tout le monde a peur d'elle parce qu'elle mange de la chair humaine mais il faut bien qu'elle mange !  On fait bien la même chose avec les vaches et autres animaux destinés à finir dans nos assiettes...
Je me demande si je ne vais pas finir végétarienne avec tout ça...

snapshot_8fd14620_6ffc0a27

Je retire tout ce que j'ai dit !  Cette plante n'est qu'une méchante vicieuse. Pourquoi ce revirement ? Tout simplement parce qu'elle a dévoré le seul ami qu'Eloïse a osé nous présenté !  Le pire, c'est qu'elle venait juste d'avoir son gigot. Pas Eloïse, la plante !  Franchement, je me demande si je ne vais pas l'enfermer entre quatre murs cette maudite bestiole !  Comment je vais expliquer ça a ses parents ? Pas question de se servir du resurectomitron cette fois ci ! J'avoue que j'ai un peu hésité mais ma décision est ferme et définitive. Je me souviens de ce que ça avait donné la dernière fois. Et j'imagine mal que ses parents soient aussi que content que les autres. Donc, on laisse les morts reposer en paix... Mais je ne sais pas si les vivants, en particulier moi, vont pouvoir faire de même pendant un certain temps. Les parents vont porter l'affaire devant les tribunaux et ils vont demander un maximum d'argent en dédommagement !  J'en suis sûre et certaine. Qui ne sait pas que nous sommes la famille la plus riche du quartier !

snapshot_8fd14620_4fed1873

Mais quand j'ai voulu prévenir ses parents pour leur remettre ce qui restait de leur fils (vous croyez quoi, la plante elle mange et elle ne laisse pas grand chose alors j'aurai du mal à leur remettre le corps de leur fils...), Eloïse m'a informé qu'il n'avait pas de parents, ni de famille d'ailleurs et qu'il vivait seul dans un petit studio en ville. On lui a donc aménagé un petit quoi dans le jardin pour l'enterrer. On a mis un mur autour pour éviter que les voisins aperçoivent quoi que ce soit. Et comme il se trouve au fond du jardin, je crois qu'on a rien à craindre. A part les fantômes en colère... Non je rigole !  Vous croyez à ces choses là vous ? Si les fantômes existaient, ça se saurait !

Avril


snapshot_2fe68377_6ff2a08f

Voilà, notre petit frère est arrivé à l'association. Avec l'argent qu'il a apporté, on a pu faire des modifications à notre QG. Des trucs qu'on voulait faire depuis longtemps comme l'entrée au milieu.
Mais je crois qu'on ne va pas beaucoup s'amuser avec Jesse. A la maison, il était déjà un peu rabat-joie mais là je sens que ça va être encore pire. Pour lui, les études c'est très sérieux donc pas question de s'amuser comme nous. La cohabitation va être dure.
Mais c'est quand même mon frère et je l'aime comme il est. Ce que je dis est trop beau pour être vrai !  Il va falloir le dévergonder et vite sinon l'association va passer pour un groupe d'études ou pire le dernier endroit à la mode pour parler travail !

snapshot_2fe68377_6ff2ca41

Qui est-ce qui avait raison ? C'est bibi !  Et oui !  A peine arrivé, Jesse s'est jeté sur l'ordinateur pour travailler !  Et quand est-ce que je vais pouvoir chatter avec mes amis moi ? C'est vraiment la galère. Je crois que je vais lui présenter Clarence, ma prof de théâtre. Entre gens cultivés, ils vont bien se comprendre.
Et puis elle est très jolie pour une prof. Bon d'accord, son style vestimentaire craint un peu mais ce n'est pas de sa faute s’il faut qu'elle porte l'uniforme. Mais de toute façon, Jesse ne s'intéresse pas à ces choses là. C'est trop superficiel pour lui. Heureusement, il ne s'en fiche pas complètement au point de ressembler à un pauvre paumé !  Sinon je crois que ça aurait été vraiment trop pour moi !

snapshot_2fe68377_2ff2cf0e

Une autre qui n'est pas vraiment contente du comportement de Jesse, c'est la maniaque du ménage, j'ai nommé ma sœur jumelle : Prudence. Depuis qu'on est arrivé dans notre logement, elle n'arrête pas de tout nettoyer derrière moi, et maintenant derrière Jesse. Mais avec Jesse c'est pire. Il n'arrête pas de tout laisser traîner parce qu'il n'a pas le temps, il doit bosser. N'importe quoi. Du coup, Prudence s'est trouvée une nouvelle amie : l'éponge. Mais pas n'importe laquelle. L'éponge double face avec texture grattante ! 
"Les traces de toutes sortes partent beaucoup mieux avec cette magnifique invention". C'est à peu près mot pour mot ce qu'elle m'a dit. Je crois qu'elle aussi devrait se trouver quelqu'un vite fait.

snapshot_2fe68377_6ff2d564

Déjà, pour régler le problème de Prudence, j'ai décidé d'engager une bonne. Et l'agence nous a envoyé un homme. C'est très bizarre. D'habitude, la plupart d'entre eux ne s'occupent pas des tâches ménagères, c'est trop dégradant. Mais le plus étonnant, c'est que cet homme exerce le métier de bonne !  Comment on l'appelle dans ces cas là ? Un "bon" ? C'est vrai que d'habitude c'est plutôt un métier de femme. Au début même j'ai pensé que c'était une femme mais il paraît qu'il a fait des enfants à un certain nombre de femmes. Enfin ce sont des rumeurs. Et je ne demande qu'à vérifier !  En tout cas, je me demande comment une femme peut être attirée par un homme comme lui. Ce qui me repousse le plus chez lui, je crois que c'est ses gants en caoutchouc. Il les porte sans arrêt, comme s’il avait peur d'attraper je ne sais quels microbes chez nous !   

snapshot_2fe68377_4ff40eb7

Il me reste maintenant à présenter Clarence à Jesse. Je lui ai présenté ça comme un dîner entre amis que j'organisais. Pour faire plus crédible, j'ai aussi invité une de mes nouvelles conquêtes. Vous n'alliez tout de même pas croire que j'allais passer le reste de ma vie avec la mascotte des Lamas !  Comme dirait un célèbre personnage : "Je suis venue, j'ai vu... blablabla..." Vous connaissez la suite. Mais après ma victoire, ce garçon ne m'a plus autant intéressé donc je l'ai largué. Et oui, je suis méchante mais c'est la vie. Si je ne l'aime pas, je ne l'aime pas. On ne peut rien y faire. Mais je suis tout de même restée dans l'univers des mascottes. Sauf que cette fois ci, je me suis penchée sur le cas d'une mascotte de l'équipe adverse. Si maman savait ça.Enfin, bref, passons.
J'ai donc organisé cette petite soirée et je dois dire que Jesse et Clarence ont l'air de bien d'entendre. J'ai même entendu un semblant de drague venant de la part de Jesse. Mon plan va réussir, c'est sûr !  Pendant ce temps, j'ai pu m'occuper de ma propre conquête.

snapshot_2fe68377_2ff40f1f

Mais apparemment, ça a déplu fortement à Clarence. Je savais qu'elle était fan des Lamas mais je n'imaginais pas que c'était à ce point !  C'est vraiment grave ! Elle s'est jetée sur moi pour me gifler en me disant que j'étais vraiment une *****, que je l'avais trahie et qu'elle ne savait pas si elle pourrait un jour me faire de nouveau confiance. Un peu plus et on aurait cru une scène de jalousie. En tout cas, ça a jeté un froid dans la soirée et on l'a finie chacun dans notre coin en couple. Moi avec ma vache et Jesse avec Clarence. Je dois dire que j'ai été étonné de sa réaction quand ma prof m'a giflée. Il n'a même pas bougé et je dirais même qu'il avait l'air d'approuver ce geste alors que ça fait des semaines qu'il me voit sortir avec. Mon plan aurait-il trop bien fonctionné et Jesse serait-il totalement sous le charme de Clarence ?

snapshot_2fe68377_6ff42c20

Cette véritable claque m'a remise dans le droit chemin et j'ai décidé de quitter Aimeric. J'ai réalisé que j'étais en train de trahir mon équipe. Ca tombe plutôt bien puisque de toute façon je commençais à me lasser de lui.
Heureusement Prudence est intervenue avant que je ne fasse une bêtise. Laisser partir la vache sans ma venger au nom de tous ceux que ces mascottes ont harcelés. J'ai utilisé l'idée de Maman en transformant le pistolet à eau en machine dernier cri ultra perfectionnée qui permet d'aspirer les connaissances des autres, en supposant qu'il y ait quelque chose dans sa petite tête. Je suis sadique, je sais. Vous pensez que je suis une des ces filles qui se servent des hommes. Pas du tout. Je cherche juste la perle rare. Et puis, je suis en colère contre moi-même pour être sortie avec un membre de l'équipe adverse. Je dois donc me défouler.
Je dois dire que je n'ai pas été déçu !  J'ai maintenant autant de connaissance que Jesse. Le gars qui vend le "simvamp" ne s'est pas moqué de nous !
Mais si je m'étais moins occupé de ça, j'aurai pu nous éviter quelques soucis...

snapshot_2fe68377_2ff3ca9b

Mais pour l'instant, j'étais plutôt préoccupée par d'autres choses. Par exemple, un prof qui n'arrêtait pas de venir sonner chez nous. Au début, je n'osais pas ouvrir la porte, de peur d'entendre quelque chose qui ne me plaise pas. On ne sait jamais peut être venait-il annoncer une mauvaise nouvelle.
Mais finalement, poussée par la curiosité, j'ai décidé d'aller voir. Et finalement, c'était juste un prof qui venait voir les enfants de Marina Touguézeur. J'ai vite compris que c'était l'ancien prof de maman avec lequel elle avait eu une aventure alors même qu'elle sortait avec Papa. Je dois dire qu'elle n'avait pas choisi le plus moche, mais il y a mieux quand même. Le problème, c'est qu'une fois entré, il ne voulait plus sortir. On a eu du mal a le faire partir. Heureusement, Clarence était là avec Jesse et elle nous l'a viré en deux temps trois mouvement. Rapide mais efficace.
En parlant de Clarence et Jesse, ils sont de plus en plus souvent ensemble. Je me demande s’ils ne sont pas tombés amoureux. Ca expliquerait les bruits étranges qui venaient de sa chambre l'autre jour... Ca voudrait donc dire que j'ai réussi mon coup !  Enfin pas tout à fait puisque Jesse travaille toujours autant à la différence que maintenant il ne travaille plus toute seule. Sacré Jesse !  Il cache bien son jeu.

Marina


snapshot_8fd14620_aff67d7f

Je me demande ce que font mes filles à l'université !  Elles ne sont même pas capables de surveiller leur petit frère pour ne pas qu'il fasse de grosse bêtise. Mais maintenant, c'est trop tard. Le mal est fait.
Vous ne savez même pas de quoi je parle !  Attendez, je vais vous expliquer.
Et bien voilà. Avril a présenté une de ces professeurs à Jesse et ils se sont tout de suite bien entendus. Ils se sont revus plusieurs fois. De plus en plus souvent. Si bien qu'ils ont fini par tomber amoureux l'un de l'autre. Et ils en sont arrivés à faire ce que font tous les couples d'amoureux.
En maintenant, je suis là, en train de parler à cette Clarence de son futur bébé. Mon petit-fils ou ma petite fille. Je vais être grand-mère. Et il a suffit d'une fois. Rien qu'une seule fois pour que Jesse la mette enceinte. Sa première fois.
Bien sûr, dès que j'ai su, je l'ai invitée à s'installer à la maison. Je n'allais pas la laisser seule chez elle dans l'état où mon propre fils l'a mise.

snapshot_8fd14620_cffc10bc

Mais si j'avais su qu'elle allait ensuite demander à sa demi-sœur de venir habiter chez nous, je l'aurai laissée là où elle était. Et figurez-vous qu'elle était aussi prof à l'université !  On en entend maintenant des conversations intellectuelles à la maison. Remarquez, les enfants ne nous demandent plus de l'aide pour leurs devoirs et on est bien tranquille comme ça.
Malgré ce petit avantage, je trouve que cette Clarence est sans gêne. On lui offre l'hospitalité et elle, elle en profite pour faire emménager quelqu'un d'autre. Mais je n'ose pas lui parler pour l'instant. Je ne veux pas la brusquer au risque de provoquer une fausse couche. Elle m'a l'air émotive cette petite. Elle a des réactions étranges quand elle surprend un geste tendre entre moi et Romain.
Heureusement, Suzanne, la demi-sœur de Clarence, est une fille très gentille et très serviable. Elle sait aussi très bien cuisiner et elle a décidé de participer au payement des factures. Je trouve aussi qu'elle a plus de charme que Clarence. Elle n'est pas un modèle de beauté mais à côté de Clarence elle paraît plus naturelle, moins froide, moins arrogante aussi. On dirait presque que Clarence se voit déjà propriétaire des lieux après notre mort ! Qu'elle ne compte pas sur ça !

snapshot_8fd14620_affc2117

J'ai tout de suite téléphoné à Jesse pour lui demander des explications mais il m'a dit de ne pas m'en faire parce que Suzanne était vraiment une gentille fille et que Clarence et elle étaient inséparables. Peu de temps après, il est venu nous rendre visite. Je croyais qu'il venait voir comment se porter Clarence mais en fait, il venait parler avec Suzanne à propos de ses études et de la dissertation qu'il devait rédiger. Apparemment, elle avait l'air de s'y connaître sur le sujet. Mais en les voyant discuter tous les deux, je n'ai pas eu l'impression qu'ils avaient vraiment une discussion sérieuse. Je n'ai pas voulu aller écouter de plus près mais j'avais plutôt l'impression qu'il avait le genre de conversation que pouvaient avoir deux bons amis. Je ne m'en suis pas fait et je suis repartie à mes occupations habituelles, c'est à dire la peinture et ce genre de choses en rapport avec mon boulot.
Le plus étrange, c'est que Jesse est rentré à l'université juste avant le retour de Clarence, et sans nous dire au revoir.

snapshot_8fd14620_8ffd5e68

Je suis vraiment fière de ma nouvelle oeuvre. C'est un tableau du genre que faisait le peintre Picassiette. Eloïse pense que ça ne ressemble à rien mais elle est juste insensible à mon talent et aussi elle n'est pas du tout croyante. Je me suis inspiré des nombreuses légendes qui entourent la création de notre race. C'est en fait un portrait de notre créateur réalisé en essayant de prendre en compte tous les éléments des différentes descriptions de notre dieu. J'entends encore Eloïse :
"Mais comment tu peux croire à ça ? Un gars qui s'appellerait Will nous aurait crée nous et tous ce qui nous entoure ? Ridicule !  Et les extraterrestres aussi c'est lui qui les a crées ?"

snapshot_8fd14620_affc24c3

Jesse est revenu plusieurs fois rendre des petites visites à Suzanne, et toujours quand Clarence était absente. Et plusieurs fois, ils ont disparus dans sa chambre pendant toute l'après midi. J'avoue que je commence à avoir des soupçons. C'est étrange tout de même. Jesse ne serait-il pas en train de tromper Clarence avec sa propre demi-sœur ?
Cette après midi, ils ont remis ça. Jesse est arrivé durant une visite de Clarence à son médecin, nous a dit bonjour et a suivi Suzanne dans sa chambre.
J'ai fait part de mes soupçons à Romain mais il m'a rétorqué qu'ils avaient peut être tout simplement envie qu'on les laisse tranquille et qu'ils n'avaient peut être pas envie qu'on entende ce qu'ils se racontaient. Mais je n'ai pas pu m'empêcher d'aller jeter un coup d’œil par la fenêtre de la chambre pour savoir, au risque de voir quelque chose qui ne me plairait pas. Pour cela, j'ai utilisé la vieille technique de la taille des rosiers sous les fenêtres. Jesse a l'habitude que ça puisqu'il sait que je suis toujours obligée de passer derrière le jardinier.
Mais je n'aurais pas du espionner. Ce que j'ai vu m'a fait un choc. Mes soupçons étaient confirmés. Je les ai surpris dans une position qui ne laissaient aucun doute. Je détournais les yeux pour ne pas voir ce qui allait suivre.
Cela fait six mois que Clarence est enceinte et peut être aussi six mois que Jesse la trompe. S’il n'a jamais voulu de cet enfant pourquoi avoir insister pour qu'elle s'installe à la maison ? Pour me faire plaisir ? Pour montrer qu'il assumait ses bêtises. En tout cas ce qu'il fait n'est pas bien du tout. J'espère seulement pour lui que Clarence ne découvrira pas la supercherie.

snapshot_8fd14620_4ffd55a6

Malheureusement pour lui, Clarence est rentrée plus tôt de son rendez-vous. Et la première chose qu'elle a vue en rentrant, c'est son petit ami en train d'embrasser sa demi-sœur. J'ai beau ne pas beaucoup l'apprécier, ça me fait de la peine pour elle. Même si je devrais me ranger au côté de mon fils, je ne peux pas.
En tout cas, sa réaction a été très surprenante. Elle n'en a pas du tout voulu à Jesse. Je crois qu'elle était plus en colère contre Suzanne. En fait, colère n'est pas le bon terme. Furieuse conviendrait beaucoup mieux.

snapshot_8fd14620_cffd52e9

Et elle s'est pris une bonne gifle la Suzanne !  J'ai même cru qu'elle allait tomber par terre tellement Clarence a frappé fort. Et vous auriez vu la riposte de Suzanne ! Heureusement, Jesse a réussi à les séparer sinon je crois qu'on aurait fini avec un mort de plus sur les bras. C'est vraiment un beau gâchis tout ça !
En tout cas je crois que Clarence est du genre à s'accrocher. Je l'ai rejointe un peu plus tard dans sa chambre et je l'ai trouvée en train de faire ses valises. Elle m'a dit qu'elle retournait vivre chez elle en attendant que Jesse revienne vers elle. C'est du n’importe quoi !  Il ne reviendra pas à mon avis ! 
Et là je me suis étonnée encore plus que quand j'ai décidé d'aller la consoler. Je lui ai demandé de rester. Et à en juger par la rapidité avec laquelle elle a répondu, je cois qu'elle n'avait pas vraiment l'intention de partir.
Jesse est parti peu après non sans s'être excusé de tout ce bazar. Je l'excuse volontiers. Je l'aime mon Jesse. Et puis ça se voit qu'il l'aime sa Suzanne. Elle peut toujours attendre Clarence. Seulement voilà, il est lié avec elle à cause de ce bébé.

snapshot_8fd14620_4ffd738c

Suzanne se fait toute petite depuis cet incident. Ou alors on est trop occupé à regarder Clarence se lamenter sur le départ de l'homme qu'elle aime. Ca en devient insupportable. Si elle continue, elle va épuiser toute la réserve de mouchoirs.
En fait, elle a un comportement étrange depuis quelques temps. Elle se lamente certes, mais seulement quand on est plusieurs dans la même pièce qu'elle.
L'autre matin, j'étais seule dans la cuisine quand elle est venue me rejoindre. Je me suis dit qu'elle allait encore se plaindre mais non. Elle s'est assis et m'a regardé fixement. Un drôle de regard en fait. Je suis sûre de l'avoir déjà vu, mais où, je serais incapable de le dire.
Et puis quand je me suis retournée pour aller faire la vaisselle, j'ai senti une main qui me touchait les fesses. Sur le coup, j'ai pensé que Romain était passé par-là mais c'était impossible, il n'y avait que deux personnes dans cette cuisine : moi et Clarence.

snapshot_8fd14620_2ffd72c8

Mes soupçons ont été confirmés quelques minutes plus tard. J'ai du mal à le dire mais Clarence a essayé de m'embrasser. Pas une bise amicale, non, un baiser langoureux. Je l'ai repoussé de toutes mes forces et je crois bien qu'elle a failli tomber. Je sais que je n'aurais pas du pousser aussi fort parce qu'elle est enceinte mais comprenez-moi !  Elle a voulu m'embrasser. J'en ai tout de suite parlé à Romain et il m'a avoué qu'elle avait aussi essayé avec lui mais qu'il n'osait pas m'en parlé de peur que je le prenne pour un fou. Suzanne qui est avec lui en ce moment lui avait aussi avoué qu'il était arrivé que Clarence ait des gestes tendres envers elle. Je crois bien qu'il lui faut un psy à cette fille. Elle est complètement folle. Mais Romain ne veut pas prendre le risque qu'elle soit envoyée à l'asile avant son accouchement. Comme ça, le bébé ne serait pas envoyé on ne sait où.

snapshot_8fd14620_6ffd5df0

Enfin, après toutes ces mésaventures, on pourrait penser que plus rien ne pouvait nous arriver. Du mois, ça en avait l'air. Eloïse a décidé par exemple d'inviter de nouveaux une de ces amies. Je vous vois venir. Non, non ! Pas de casse-croûte pour changer. Cette fois, tout c'est très bien passé. Personne n'a servi de casse croûte et Emilie est repartie ravie. C'est une très jolie jeune fille que cette Emilie. D'après que m'a dit Eloïse c'est une vieille connaissance de notre ami Marc, vous savez, le zombie. En fait, c'est sa cousine. Dire qu'il était venu seulement le temps d'aider les parents d'Emilie à participer à un de ces jeux télévisés où le but est de construire une maison dans un temps donné avec un budget fixé dès le départ. Je me demande ce qu'il devient ce pauvre Marc.Enfin, pauvre Eloïse, lorsque Emilie est partie, elle ne savait pas que le sort avait décidé de s'acharner sur elle ce soir.

snapshot_8fd14620_8ffd701d

Pour commencer, l'arrivée du premier fantôme que j'ai jamais vu. Moi qui ne croyais pas à ce genre de choses, j'ai été servie. Enfin, Eloïse a été servie pour moi.
Et en plus, on a eu le droit à un fantôme en colère, le fantôme de Rudy. Normal quand on a été mangé par une plante carnivore d'être en colère. Et normal aussi de s'acharner sur ces propriétaires. Mais est-ce bien nécessaire de s'acharner sur une de ces meilleures amies ? Je ne crois pas. Mais Rudy semble trouver ça normal. Quoi que cette nuit là pratiquement toute la famille y a eu droit. Mais Eloïse a été la première. Et ça fait toute la différence. Parce qu'elle est venue nous prévenir que Rudy était sorti du télescope pour lui faire peur mais nous on ne l'a pas crue. Pensez-vous !  Des fantômes, c'était absurde pour nous !  Du coup, elle est allée bouder dans son coin. Et c'est ce qui a provoqué sa deuxième épreuve de la soirée...

snapshot_8fd14620_effd7ea1

On l'a entendue crier au secours de toutes ses forces mais le temps qu'on arrive, il était déjà trop tard. Ils l'avaient déjà prise. Qui ça ? Les extraterrestres voyons. Ils l'ont enlevée et on a rien pu faire. J'espère qu'elle reviendra saine et sauve. En supposant qu'elle revienne. Si on ne la revoit jamais, je ne me le pardonnerais pas. C'est de notre faute si elle est retournée au télescope. Mais le moment était mal choisi. J'étais en train de me disputer avec Clarence qui était en train de me reprocher d'avoir fait crac-crac avec Romain !  Non mais ça ne la regarde pas ce que je fais avec mon mari !  En plus elle m'a reprochais de la trahir !  Elle commence vraiment à me faire peur. Mais on fait ça pour le bébé de Jesse. Pour qu'il ne finisse pas chez les fous.
Mais en ce moment j'ai un autre problème plus grave. Où est passée ma fille ?

snapshot_8fd14620_8ffd6e3c

Et c'est là qu'on l'a vu. Elle a donc dit la vérité. Les fantômes existent. J'aurais du m'en douter quand même !  Si les zombies existent, pourquoi pas les fantômes. Et on peut dire que ça m'a fait un choc de voir ce fantôme !  Il était là, devant la balustrade à contempler le jardin. Peut être se moquer-t-il silencieusement de ce qui venait d'arriver à Eloïse.
On ne pouvait pas avoir un fantôme qui fait le ménage ? Il paraît que ça existe !  J'en ai entendu parler dans des remissions qui traitent du paranormal et que je regardais juste pour me moquer de ceux qui y participaient.

Avril


snapshot_2fe68377_cffac34d1

Jesse s'est devergondé plus que prévu on dirait. Tellement qu'avec tout ce qui est arrivé à la maison notre passage en troisième année est passé inaperçu.
Tout comme le chevalier servant que Prudence s'est trouvée. Et maintenant, c'est moi qui me retrouve à tenir la chandelle quand Jesse invite Suzanne et que Prudence invite son Aimeric.
Quoi que Prudence n'a plus besoin de l'inviter puisque avec notre accord, elle l'a invité à venir habiter avec nous à l'association. Ca a été le plus beau jour de sa vue quand il est venu s'installer. Entre eux c'est l'amour fou. Je suis un peu jalouse, je l'avoue. Elle a l'air tellement heureuse. J'aimerai bien trouver moi aussi l'amour de ma vie parce que je crois que je suis la seule à ne pas en avoir. Ha non, j’oubliais Eloïse.

snapshot_2fe68377_2ffaa998

Pour le passage en deuxième année de Jesse, on avait décidé de lui faire une surprise. On a décidé de rendre l'espace commun plus agréable pour lui permettre de mieux travailler. On a demandé à Suzanne un peu d'aide et elle a accepté volontiers. C'est vrai qu'elle est beaucoup plus gentille que Clarence même si celle-ci est une de mes amies. Quoi qu'en ce moment, on ne se parle plus trop. J'imagine le climat qui doit régner à la maison. Je suis bien contente d'être ci pour l'instant.
En tout cas le résultat est réussi je trouve. Ca m'a même donné envie de rédiger une dissertation.
Et la surprise a beaucoup plus à Jesse. Je crois bien qu'il a passé une heure à nous remercier et à nous dire combien c'était réussi.

snapshot_2fe68377_affaba6f

Je n'y crois pas ! J'ai enfin trouvé mon prince charmant !  Mais je crois que j'ai besoin de lunettes. Il était sous mon nez depuis mon adolescence. Je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas remarqué avant. En fait, je crois que je ne lui avais jamais prêté attention. Pour moi il faisait parti du décor. Vous vous demandez sûrement de qui je parle à moins que vous n'ayez deviné. Je parle de Léo, le jardinier de maman. Quand elle va savoir ça, elle va être étonnée. Mais elle peut être contente parce que entre les yeux verts du copain de Prudence et ceux de Léo, ça serait vraiment de la poisse si elle n'a pas un petit descendant avec les yeux verts !
Entre lui et moi, ça a été comme un coup de foudre. Dès que je l'ai vu dans notre petit jardin de l'association, j'ai compris que je voulais passer le reste de ma vie avec lui. Non, je rigole. Je ne suis pas comme ça. Mais je l'aime vraiment beaucoup et j'espère que c'est réciproque. On verra bien si ça dure.

snapshot_2fe68377_2ffac31b

Enfin quelque chose de bien qui se passe dans notre famille. Je parle d'un grand évènement. Bon la grossesse de Clarence en a été un mais il a vite était éclipsé par tous les problèmes qui nous sont arrivés.
Bon alors, je vous dis ?
Aimeric a demandé Prudence en mariage. Et elle a dit oui. C'est si beau l'amour. C'est beau de les voir aussi tous les deux. Entre eux, c'est sûr, c'est le grand amour.
Maman va être ravie. Mais Prudence ne veux pas lui apprendre comme ça. Elle veut faire ça bien. Elle a décidé d'organiser un dîner avec nos parents pour leur annoncer la nouvelle. Que la fête commence !

snapshot_2fe68377_cffbf8e1

Et elle n'a pas attendu longtemps pour le faire. Elle était si heureuse qu'elle voulait tout de suite le présenter aux parents. Malheureusement pour elle, Maman est plus curieuse qu'elle ne l'aurait cru. Elle s'est pointé à la maison beaucoup plus tôt que prévu pour rencontrer ce fameux Aimeric. Du coup, j'ai du lui présenter moi-même parce que Prudence était encore en cours à cette heure ci. Je le sens, elle va me tuer. Mais je n'allais pas la laisser dehors et faire comme si elle n'était pas là quand même !  C'est ma mère et elle m'en aurait voulu à mort. Et je n'étais même pas encore habillé. Bonjour les présentations ! Heureusement qu'Aimeric n'était pas en caleçon !  J'imagine la scène.

snapshot_2fe68377_d000c3e6

Dès que Papa est arrivé, Prudence nous a gentiment demandé d'aller faire un tour sur le campus. Elle ne voulait pas qu'on puisse faire quelque chose qui vienne gâcher son "dîner". En fait, techniquement ce n'était pas un dîner mais plutôt un déjeuner parce qu'Aimeric avait des cours le soir. Ils ont parlés de tout et de rien, des banalités. "Qu'est ce que vous faites comme études, vous voulez faire quoi plus tard...". Des questions d'une banalité !  Papa a un peu fait la grimace quand il leur a appris qu'il comptait faire de la politique après ses études mais maman lui a fait remarquer tout bas qu'il serait un allié de taille pour son mouvement pour l'écologie.
Quoi ? Comment je sais tout ça ? Non !  Je n'espionne pas...

snapshot_2fe68377_f009191d

Comme le "dîner" s'est très bien passé, Prudence a décidé d'acheter une nouvelle cuisine. Et qui c'est qui paye ? Ben tout le monde. On économise soigneusement l'argent des bourses et voilà qu'elle décide de changer toute la cuisine seulement parce qu'elle est contente. J'aurais tout vu. Remarque, c'est beaucoup plus agréable maintenant. Surtout le compacteur d'ordure. Plus besoin de sortir les poubelles toutes les cinq minutes. Du coup, on peut se concentrer soit sur nos amis, soit sur nos cours. Enfin, surtout sur les amis.

snapshot_2fe68377_90090bb0

Et puis pour aller avec cette toute nouvelle cuisine, elle s'est offerte l'encyclopédie illustrée de la cuisine. Et elle se l'est farcie jusqu'au bout.
Total, elle est tout le temps en train de cuisiner de bons petits bien caloriques.
Elle n'est même pas encore mariée et elle se prend déjà pour la parfaite femme au foyer. C'est bizarre puisqu'elle n'a pas du tout envie de rentrer dans ce stéréotype. Sûrement l'excitation des premiers jours. Ca va vite retomber. Enfin, j'espère parce que si elle continue à ce rythme, ce n'est pas un frigo qu'il va nous falloir mais une chambre froide.

snapshot_2fe68377_5000cbb0

Non mais c'est pas possible !  Il y en a vraiment qui prennent notre maison pour un moulin ! D'abord ils rentrent quand ils veulent alors qu'on aurait juré qu'on avait fermé la porte à clef et ensuite, ils improvisent un combat de catch au milieu du salon. Je ne savais pas que les relations entre les deux universités étaient si fortes !  La pom-pom girl s'est jetée sur la mascotte vache d'un coup, sans prévenir. Vous auriez du voir comment ils s'appliquaient ! Et que je te donne un coup poing dans la figure, et que je te mets mon sabot en plein dans le ventre...
En tout cas, moi j'ai eu peur pour les meubles !  On ne s'appelle pas Crésus nous !

snapshot_2fe68377_300cf199

Les résidences universitaires ont au moins un avantage : ils n'ont pas besoin de faire la cuisine puisqu'ils ont une cafétéria. Et comme c'est fatiguant et que c'est aussi une perte d'argent de préparer un plat pour tout le monde, tout le monde se débrouille et mange ce qu'il veut. Non mais c'est vrai quoi ? Si on fait un plat collectif, la plupart du temps, les restes finissent à la poubelle. Et chez nous, pas de gâchis. Il y a de gens qui meurent de faim à l'autre bout du monde. Si les gens leur laissaient tout ce qu'ils vont jeter à la poubelle, je suis quasiment sûr que la moitié des famines seraient évitée. D'accord, j'exagère un peu mais le principal c'est le message pas la façon de le présenter.

snapshot_2fe68377_f00951d3

Avec tout l'argent qu'on ne gagne pas, j'ai eu une idée. On a pris tout ce qui nous restait en points fidélités pour les échanger contre des arbres à sous. C'est une merveille cette plante. On l'arrose et paf !  On se retrouve avec de beaux billets tout neufs. Je me demande comment ça fonctionne. Peut être que si je demande à Jesse il pourrait m'expliquer ? Non, en fait je comprendrais encore moins. Je suis sûre qu'il arriverait à m'embrouiller. Et puis j'en ai rien à faire du fonctionnement !  Du moment que ça rapporte plein de simflouzes !

snapshot_2fe68377_300d0e33

Mais bien sûr, un arbre pareil ça attire des convoitises. Et devinez qui est la première à venir se servir ? La mascotte de l'université ennemie !  Quoi que de notre côté, il y a aussi des voleurs. J'ai entendu de drôle d'histoires pas ici. Des étudiants qui s'introduisent dans les maisons des autres et qui se servent. Mais ils prennent n'importe quoi !  Ca va du barbecue à la console de jeu ! Il va être temps pour nous d'acheter une alarme. Et vivement que je rentre à Forgottendale. Au moins là bas, il n'y a pas d'histoire de vols. C'est un quartier bien tranquille. En fait, le seul danger c'est la Laganaphylis de Papa. La pauvre Prudence, elle en est encore toute traumatisée. La dernière fois on a aperçu Marc, le zombie, et j'ai bien cru qu'elle allait fondre en larmes !

snapshot_2fe68377_9000d168

Mais c'est pas possible ! Je vais commencer à croire que mon frère est un lapin !  Il nous fait des bébés à la chaîne !  Figurez-vous que sa Suzanne est venue le voir la dernière fois pour lui annoncer une bonne nouvelle !  Elle était enceinte. Et à en juger par la grosseur de son ventre, elle a attendu un moment pour venir lui dire. A croire qu'elle avait peur de sa réaction. Mais maintenant elle n'a plus aucune raison d'avoir peur. Jesse est complètement gaga de son nouvel enfant !  Dire que le premier n'est même pas né ! Je me demande comment Clarence a réagit en apprenant la nouvelle. C'est peut être pour ça que Suzanne avait mis tant de temps à venir.

Marina


snapshot_8fd14620_2fffcaee

Je n'y crois pas. Je vais être grand-mère deux fois !  Jesse me comble !  Mais j'ai l'impression que Suzanne n'a pas envie de l'annoncer au futur papa. Peut être que c'est le fait que Clarence soit enceinte en même temps qu'elle et du même homme qui plus est !  Eloïse est folle de joie. Elle profite du fait qu'elle soit très proche de Suzanne pour toucher, parler et sentir le bébé bouger dans le ventre de sa mère. C'est sûr que ce n'est pas Clarence qui va la laisser faire. D'ailleurs, je ne la laisserai pas seule avec cette femme.
En parlant d'elle, on lui a trouvé un coin charmant où elle pourra régler ses problèmes mentaux. Bon, elle ne le sait pas encore mais de toute façon elle n'aura pas le choix. Je me demande comment on va lui annoncer qu'elle va devoir quitter son bébé. Pour elle ça va être une vraie déchirure. Mais pas question de laisser un bébé avec elle.

Avril


snapshot_2fe68377_9000d1eb

Cette nouvelle paternité a tellement enchanté Jesse qu'il s'est empressé de rendre visite au bijoutier du coin pour y acheter une bague avec un gros diamant. D'où a-t-il sorti l'argent ? Ca je n'en sais rien. En tout cas, elle a bien plu à Suzanne. A moins que ce ne soit la demande en mariage qui lui a fait cet effet particulier. Et pour faire durer le plaisir, ils ont couru dans la chambre de Jesse pour y faire des choses qui ne nous regardent pas. Elle a beau être enceinte la Suzanne, ça ne l'empêche pas de se faire du bien.
Le pauvre bébé, il va être traumatisé avant même d'être né ! 
Heureusement cette fois pas de dîner de présentation puisque Papa et Maman connaissent déjà la future mariée.

snapshot_2fe68377_d000ed20

Et tout ça, ça m'a donné des idées. Moi aussi j'aurai bien aimé bien avoir un beau diamant au doigt. Mais Léo n'avait toujours pas l'air de vouloir me demander en mariage. Du coup, j'ai décidé de prendre les devants. Ce n'est pas courant mais il faut bien que quelqu'un fasse le premier pas. Au début, j'ai eu peur qu'il ne veuille pas ou alors qu'il accepte mais seulement parce qu'il ne voulait pas me faire de peine. Mais en fait, il a été très surpris par ma demande. Heureux mais surpris. Et il a dit oui sans hésiter.
Le lendemain, Prudence me montrait déjà des dizaines de revues remplis de photos de robes et autres accessoires de mariage.

Marina


snapshot_8fd14620_6fffc48d

Ca y est !  C'est arrivé !  Le bébé de Clarence est enfin parmi nous !  Il est magnifique. C'est mon petit-fils. Je suis si fière. Je suis maintenant grand-mère !  C'est une sensation magnifique. On était tous rassemblé autour d'un bon repas quand elle a ressenti les premières contractions. On a appelé les urgences mais comme d'habitude, ils sont arrivés trop tard. On se demande ce qu'ils font !  Elle a donc accouché à la maison. Et c'est là qu'on voit ceux qui sont courageux. Suzanne a prétexté des nausées pour sortir de la pièce. Eloïse et Adam, des devoirs en retard. Et bien sûr ce sera les premiers à venir câliner le nouveau né. Par contre, dès qu'il y aura des couches à changer, on revivra la même scène. Qu'est ce que je disais !  Dès que Clarence a pu se lever et présenter le bébé à toute la famille, les nausées et les devoirs s'étaient envolés.

snapshot_8fd14620_8fffc657

Voilà mon petit homme, mon petit Ben. Il va ressembler à son père, c'est quasiment sûr. Il a le même teint, les mêmes yeux. Par contre, enfin chevelure qui n'est pas rousse ! Je ne serai plus la seule exception de la famille !  Je ne pouvais pas être plus heureuse. Mais le pauvre, il est déjà orphelin de mère. Non, sa mère n'est pas morte suite à des complications liées à l'accouchement, elle a tout simplement disparu. Donc c'est comme si elle était morte. D'un côté, ça m'enlève un poids. Un gros poids. Comment lui parler de son problème ? On dit souvent que ceux qui en ont ne s'en aperçoivent pas. Mais il aurait été encore plus dur de lui faire accepter le fait qu'il fallait qu'elle se fasse interner. Mais je m'inquiète un peu. Mais pourquoi est-elle partie ? Aurait-elle entendue une conversation entre moi et Romain ? En tout cas je m'inquiète un peu pour elle. J'espère qu'il ne lui arrivera rien où qu'elle soit. On devrait peut être lancer un avis de recherche...

snapshot_8fd14620_701d2ff8

C'est avec lui que Suzanne se fait la main pour son futur bébé. Et je dois dire qu'elle s'en sort très bien. Elle l'aime comme si c'était le sien et Ben le lui rend bien. Je crois qu'entre nous tous, elle est sa préférée. J'avoue que je suis un peu jalouse mais j'aurai tout le temps de jouer les mamies gâteuses quand je serais rentré dans le troisième âge. Pour éviter à Suzanne trop de fatigue, Eloïse lui a laissé sa chambre qui est plus près de la salle de bain et sa la cuisine. Remarquez, elle n'a rien perdu au change. Elle a troqué son petit lit contre un lit deux places. Mais si on a proposé cette solution, c'est pour se trouver tout près du bébé et de Suzanne si jamais il lui arrive quelque chose puisque cette chambre est située dans la partie la plus utilisée de la maison ; le grand couloir. Bizarre mais en fait, il y a dans ce couloir tout ce dont on se sert le plus. Mes chevalets à peinture et la machine qui rend heureux.

snapshot_8fd14620_101df6fb

Et nous ne sommes pas les seuls à nous inquiéter. Jesse passe plus souvent à la maison qu'avant. Mais je ne sais pas pour qui il se fait le plus de soucis. Pour sa future femme qui est prête à exploser ou pour son fils qui se retrouve sans parents. Quand je dis sans parents, je parle surtout dans le sens où aucun de ses parents ne se trouve à la maison avec lui. Quoi qu'il en soit, on le voit beaucoup plus que durant la grossesse de Clarence. Enfin, on le voit, c'est vite dit. Il arrive comme ça sans prévenir et file s'enfermer dans la chambre avec femme et enfant. Mais pas toujours enfant en fait. Seule la femme suffit dans ces moments là si vous voyez ce que je veux dire. Je me demande comment Suzanne fait. Elle a un ventre énorme et elle continue à faire joujou avec son fiancé. Moi j'aurais peur pour le bébé à sa place. Enfin, chacun fait ce qu'il veut et je ne vais pas m'en mêler. Après tout, Jesse est plus heureux qu'il ne l'a jamais été.

Avril


snapshot_2fe68377_1017bb2f

Pendant que Jesse et Suzanne découvrait la joie d'être parent (ben oui, après tout Suzanne et lui vont se marier donc Ben sera son fils), Aimeric a fait un rencontre plus ou moins étrange. Qui aurait cru un jour que je verrais de mes propres yeux un extraterrestre ? Enfin une par ce que c'est une fille. Je ne pensais pas qu'ils étaient comme ça. Je les imaginais avec des yeux plus grands et surtout tout gris pas vert !  Je crois que je regarde la télé. Enfin, je ne sais pas ce qu'elle est venue faire ici mais je n'ai pas l'impression qu'elle veuille nous envahir. Peut être est-elle venue simplement pour nous étudier. Ca serait cool qu'elle rentre dans l'association. Imaginez : la seule association du campus avec un extraterrestre !

snapshot_2fe68377_d017c6db

En attendant, j'ai repris mes efforts pour faire parti de la société secrète. Et j'ai enfin vu débarquer le crétin qui devait me conduire là bas. Il faut dire que Prudence m'a un peu pistonné sur le coup et apparemment, elle a du poids dans cette association car à peine je lui ai parlé de mon désir que je me suis faite enlevée illico presto. Enfin, enlevée n'est pas le bon mot puisque j'étais consentante. Mais ça ils ne le savaient pas puisque qu'un membre doit jurer qu'il n'en parlera pas à des non-initiés. Visiblement, ils ont tous la langue bien pendue puisque tout le monde est au courant de l'existence de cette société.
Au passage, ne faîtes pas attention aux ordures. Encore un petit malin qui s'est amusé à renverser la poubelle. En ce moment c'est une vraie mode. Je ramasse tout au moins trois fois par jour. A croire que quelqu'un fouille pour trouver son repas.

snapshot_2fe68377_501bf801

Bon, je suis entrée et j'ai appris tout ce que je voulais savoir. Comme pirater les notes par exemple. J'en ai marre de faire tout le temps des devoirs et des dissertations, ça devient fatiguant à la longue. Mais on doit rester au top pour faire plaisir à Maman.
Donc, dès que je suis revenue à la maison, je me suis mise au piratage. Manque de chance, on m'a repérée et on m'a collée une amende. Et comme si ça ne suffisait pas, le policier, qui est venu pour m'annoncer cette mauvaise nouvelle, est reparti avec l'ordinateur flambant neuf qu'on venait de s'offrir avec nos bourses. Je ne vous raconte pas le savon que m'ont passé les autres.
Je n'ai pas eu d'autres sanctions. Ils auraient pu me faire redoubler mon année ou un truc dans ce genre mais non, ils ont juste remplacé la note que je m'étais mise par la note que j'avais auparavant. Peut être un prof est-il intervenu en ma faveur en expliquant que j'étais une élève brillant et que j'avais du faire ça à cause du stress ? Si je ne me trompe pas, je le remercie de tout mon cœur. Je me voyais mal apprendre à Maman que j'avais triché alors qu'elle avait toujours résisté à la tentation.

snapshot_2fe68377_f01ca501

Vous ne devinerez jamais ce qu'a osé faire Prudence. Elle a volé une console de jeux dans une autre association. Quand je l'ai vue avec son sac poubelle je me suis d'abord dit qu'elle avait vidé le compresseur mais j'ai tout de suite compris que je m'étais trompé quand elle l'a sorti. Je n'aurais jamais cru qu'elle pouvait faire une chose pareille. Mais maintenant qu'elle est là, on va pas aller la rendre quand même. Et puis depuis qu'on nous a pris l'ordinateur (par ma faute, Prudence n'arrête pas de me le répéter et en plus, elle justifie son geste grâce à ça !), on n'a plus vraiment de distraction. De toute façon, on est sûr que les membres de Tri-Var ne viendront jamais dans notre salon, donc on est tranquille de ce côté. J'espère qu'elle recommencera plus ou à la rigueur elle peut si elle nous ramène un truc bien !

Marina


snapshot_8fd14620_f01e16a9

Je suis heureuse ! Suzanne a enfin accouché. C'est qu'il s'est fait attendre le petit. On ne l'attendait pas si tard. Donc dès qu'on a entendu les cris de douleur, signe que le travail avait commencé, tout le monde s'est dirigé vers l'endroit d'où ils provenaient. A ma grande surprise, Suzanne était dans ma chambre. Mais dès que j'ai vu Jesse en sous-vêtement à côté d'elle, j'ai compris. Sur le moment, ça m'a un peu dégoûté. Ils avaient fait ça dans mon lit !  Ajouté cela au fait que vous avez une femme en train de perdre les eaux à côté de vous et vous avez à peu près mon état d'esprit à ce moment. On a appelé les urgences mais comme d'habitude, ils ne sont pas arrivés à temps et on a du se débrouiller.
Et je dois avouer qu'on s'en est pas mal sorti. Jesse étais peut être plus heureux que moi. Il allait pouvoir raconter plus tard à son fils comment il l'avait mis au monde.

snapshot_8fd14620_f01e16ed

Et oui, j'ai encore un petit-fils !  Apparemment, il est destiné à être le portrait craché de sa mère. A part les cheveux peut être !  Vous avez vu ? Il est blond comme moi !  S’il avait eu en plus des yeux verts, je crois que je n'aurais pas pu être plus heureuse. Je le trouve très beau ce petit. Mais ne dit-on pas que tous les bébés sont magnifiques. On verra quand il sera plus grand. Maintenant, j'espère que je vais vite avoir une petite fille parce que les garçons c'est bien gentil mais il faut de tout pour faire un monde, dont des filles. Mais attention, ça ne m'empêche pas d'aimer mes deux petits-fils comme il se doit !  Ne croyez pas que je suis comme ça !
On aurait pu être heureux encore un bout de temps si une idiote n'avait pas gâché la fête. Une copine de classe est rentré dans la maison sans frapper et n'a pas mis cinq minutes pour finir dans l'estomac de la Laganophilys. La seule qui a relativisé c'est Eloïse. Pour elle, ça tombé bien, elle trouvait que Rudy manquait de compagnie. On aura tout entendu !  On voit bien que ce n’est pas elle qui se retrouve avec une disparition sur les bras.

snapshot_8fd14620_d01e28da

Ca y est. Mon Adam est parti à son tour pour l'université. Et bien sûr, il a emmené avec lui la petite Mélanie Lenoir. C'est incroyable. Ils sont toujours autant amoureux que lorsqu'ils se sont rencontrés. Sur ce coup, Prudence a eu de l'intuition. Elle devrait peut être se lancer dans une carrière d'entremetteuse et ouvrir une agence matrimoniale. Je suis sûr qu'elle formerait de beaux couples parmi les habitants de notre petite ville.
Une fois encore, je m'éloigne du sujet.
Adam va me manquer. J'espère que Prudence, Avril et Jesse vont bien s'en occuper. Adam se fait une joie de rejoindre leur association. Il va pouvoir mieux connaître les connaître tous les trois.

snapshot_8fd14620_f01e48a9

Mais avant de partir, il a quand même souhaité assister à l'anniversaire de Ben. On a profité du sommeil de Darryl pour faire la petite cérémonie habituelle avec gâteau, bougies et chapeaux pointus. Comment ça qui c'est Darryl !  Mais c'est mon deuxième petit-fils, le fils de Suzanne !  Je ne vous l'avais pas dit ?
En bonne mère adoptive, c'est Suzanne qui a soufflé les bougies du Ben. Le pauvre, je crois qu'il n’a même pas compris ce qu'on faisait. Mais c'était tout de même très émouvant. Ce n’est pas tous les jours que le premier descendant de la troisième génération de votre lignée grandit !

snapshot_8fd14620_101e542e

Et voilà la petite merveille. Il n'est pas magnifique mon Ben ? Jesse ne nous l'a pas raté. Il faut dire aussi que sa mère était très belle. Dommage qu'elle soit devenue folle. Je me demande ce qu'elle est devenue. Enfin, la question n'est pas là. Vous avez remarqué que je dérive à chaque fois ? Je pars sur un sujet et je termine sur un autre. C'est maladif. Vous voyez, je recommence.
Concernant Ben, j'avoue que je suis quand même un peu déçue. Où sont passées les oreilles si particulières qui font notre différence ? J'aurais bien aimé qu'elles se transmettent à la génération suivante. Peut être mes autres petits-enfants en auront !  Je croise les doigts.

snapshot_8fd14620_d01e2971

Comme tout le monde voulait participer à son éducation, on s'est réparti les apprentissages essentiels à cet âge. J'ai tout de suite demandé à lui apprendre à parler. J'adore ça. Quand ils disent leur premier mot c'est merveilleux. J'aimerais tant l'entendre m'appeler Mamie. J'en ai la larme à l’œil rien que d'y penser.
Romain lui a choisi de lui apprendre à marcher. Il s'était très bien débrouillé avec Avril qui avait des problèmes à ce niveau, vous vous souvenez ? Et voilà, Suzanne s'est retrouvée avec la corvée du pot. Pas de chance. Elle aura tout le temps de se rattraper avec Darryl. Et puis à part les odeurs, ce n’est pas si terrible que ça !  On attend juste que le petit ait fini. Et puis c'est ça ou les couches à changer !  Dieu sait que je déteste ça. Même si j’adore les enfants.
Et Eloïse dans tout ça ? Et bien on ne lui a rien donné à faire. Il faut dire que de toute façon, elle a un peu tendance à oublier certaines choses depuis son enlèvement par les extraterrestres. Imaginez qu'elle oublie Ben et qu'elle ne s'en occupe pas !  On est bon pour les services sociaux. D'ailleurs, en y repensant, je me demande si la morte de la dernière fois est vraiment entrée sans sonner. Ne l'aurait-elle pas invité par hasard ? Si elle veut vraiment aider, elle n'a qu'à jouer avec lui de temps en temps.

snapshot_8fd14620_1021122d

Et puis entre deux leçons, il faut bien qu'on se détende. Alors Suzanne a décidé de m'apprendre les rudiments de la boxe. Alors elle a emprunté un sac à son club. Ah oui, je ne vous ai pas dit. Suzanne est joueuse professionnelle dans un petit club de foot féminin. Elle n'arrête pas de dire qu'un jour elle sera une légende vivante que tous le monde, y compris les hommes, adulera. Là, je pense qu'elle rêve un peu. Si elle voulait de la reconnaissance, elle aurait mieux fait de se lancer dans l'athlétisme ou la natation parce que dans le foot, il est rare qu'une femme accepter. Les hommes pensent que ce sport leur est réservé mais ils on tort. Et puis je l'ai vu jouer Suzanne. Elle se débrouille très bien. Elle devrait trouver une place dans un club avec une équipe mixte. Au moins, quelqu'un ferait attention à elle.

Avril


snapshot_2fe68377_702239a5

Et voilà !  Maman va nous en vouloir à mort. Prudence a encore eu une mauvaise influence sur le petit génie. Il s'est mis lui aussi à aller voler des trucs dans les résidences voisines. Bon quand je vois ce qu'il a pris, je peux être rassurée. Personne ne viendra la réclamer cette table, elle est tellement moche. Et il veut vraiment la mettre dans le salon ? Ca va pas la tête. On a un certain standing à conserver dans cette pièce. Non, sérieusement, qui en voudrait ? Je ne suis même pas sûr que ça soit une table !  Certainement un vieux truc de récupération utilisé comme tel. Il aurait pu faire les choses bien et nous ramener un barbecue par exemple. Ca peut toujours servir un barbecue ! Alors que ça... On peut toujours la revendre et acheter des bricoles avec. Et là je suis optimiste. Vous connaissez quelqu’un qui serait intéressé ?

snapshot_101e702f_d022627c

On a reçu un appel de Maman. Elle nous a annoncé qu'Adam arrivait bientôt à l'université et qu'elle comptait sur nous pour bien l'accueillir. Il ne fallait pas qu'elle s'inquiète, c'est notre mère. On l'a tout de suite fait rentrer dans l'association mais il nous a reproché de ne pas accepter Mélanie de la même façon. On n'allait quand même pas faire une entorse au règlement sous prétexte qu'il sortait avec depuis l'adolescence. Il fallait qu'elle passe un test et seulement après ça, elle pourrait le rejoindre et vivre avec nous. Comme Aimeric l'avait fait. Je n'en avais pas parlé mais il n'était pas devenu membre seulement parce que Prudence le voulait.
En attendant, Mélanie est partie vivre dans une résidence. Mais Adam l'a vite rejoint et a décrété que lui aussi voulait passer le test. Selon lui, il n’y avait pas de raison particulière pour qu’il soit membre sans rien faire. Il est borné celui là !  On a donc tout de suite envoyé Aimeric. J’aurais bien aimé y aller aussi mais Prudence, Jesse et moi, on ne pouvait pas se déplacer car on avait d'attraper la grippe et le médecin nous avait conseillés de rester au lit et d'attendre que ça passe. Il paraît que c’est très dangereux si ce n’est pas soigné correctement et Adam ne voudrait sûrement pas avoir la mort de membres de sa famille sur la conscience. Il a été un peu déçu qu’on ne vienne pas mais il a parfaitement compris. Enfin, j’espère. C'est donc lui qui a officiellement accepté Mélanie et Adam dans notre association. En tout cas, j’espère que lui et Mélanie vont cesser de parler sans cesse des cours de la bourse qui fluctuent, sinon je sens que je vais avoir un sacré mal de tête tous les soirs.

Posté par missing à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Avril On a mis du temps mais finalement Prudence

Nouveau commentaire